CYCLOSPORTIFS DE PLAN DE CUQUES

29 juin 2015

Conditions idéales pour l'ariégeoise 2015

Tout d'abord un grand bravo à tous les compétiteurs du WE de la semaine 26, semaine particulièrement prolifique chez les Turquoises. Avec:

- Claire et son podium sur la Luc Alphan parcours C

- La Luc Alphan de Cuisstrong et Nono

- L'entreprise sans commune mesure de Mitchu_Fondu sur le challenge des "Fondus de l'Ubaye"

- Le Ventoumen de Sami

- Ironman de Nice avec Marc 

- L'ariègeoise avec les Pink floyd

Pink floyd

- Oups, j'allais oublier les emmergents Petits Braquets et leurs 3 Saintes sur 3 jours et 4 nuits.

 

Pâlot notre résumé quand on prend la mesure de ce qui c'est passé ce WE chez les Turquoises. Mais en remerciement à l'organisation de l'Ariégeoise, la générosité des bénévoles et la beauté des paysages, quelques lignes en retour semble le moindre.

C'est vendredi vers 15h que Kitsou, Yves, Salvatore et Crampinou retirent leur dossard à Tarascon sur Ariège, lieu de départ de la compétition le lendemain à 8h00.

Visite du village des exposants et quelques emplettes avant de regagner l'hôtel de Ussat, petite station thermale distante de 3 km.

A1

A2

A3

 

 

Déjà nous enfilons nos tenues pour une MER de 2h environ avec 40km et 500+ sur un col voisin sans en atteindre le sommet faute d'effondrement de la route.

A4

 

Samedi 27 juin, jour J.

Après un petit dej à la hauteur de nos attentes, c'est à 07h10 que nous enfourchons nos belles pour nous rendre à Tarascon, lieu du départ.

A4-1

A8

Sur place, nous intégrons le SAS de la grande distance, à 300m de l'arche avec plus de 1000 concurents devant. Peu importe la route sera longue.

A5

A6

A7

Conditions climatiques idéales: La météo annonçait des températures accablantes, il n'en fut rien. Bien au contraire c'est sous une épaisse brume humide que nous avons pédalé tout au long de ce parcours, vêtu du maillot club uniquement. Seul bémol, aucune visibilité au delà de 10 à 15 pas.

8h00 tapante top départ. Il faudra quelques minutes pour que l'on démarre à notre tour. Nous ne resterons pas ensemble bien longtemps. Peu à peu je vois mes compagnons me distancer. L'allure n'est pas très rapide comme le confirme les coureurs à proximité. Pourtant j'ai du mal à suivre et me laisse dépasser. Nous étions tout de même à plus de 45km/h dans la première heure avec la moitié du sommet du Portel avalé.

Je rejoindrai Kitsou au pied du Col de la Core puis Yves en difficulté à mi distance du sommet. Je ferai un bout de chemin avec Kitsou et Pierre SENAC qui reconnait mon maillot. Il reviendra au ravito du bas du col d'Agnes, la grande difficulté du jour. Je m'arrête un moment pour me restaurer et récupérer même si je me sens bien. Je discute avec le frère de Christian TOZZI qui court la petite distance. Quand je repars, mes jambes soudainement bien lourdes rechignent la pente. Petite montée de sucre surement et derrière une hypo qu'il me faudra gérer avec des petites gorgées d'eau pour ouvrir l'estomac puis ingurgiter du solide. Malgré tout, impossible de donner le meilleur. Si je double des grappes de coureurs des 2 petites distances, je suis rattrapé par d'innombrables concurrents de mon parcours dont certains font leur première apparition. J'ai compris que j'allais vivre un cauchemar. Pierre prend de la distance et Kitsou qui ne s'était pas arrêté au ravito est maintenant hors de mon champ visuel. Putain s'il est devant j'ai pas fini de l'entendre le torpilleur. Enfin !! le sommet et le panneau 'c'est gagné'. Dans mon esprit ne restait plus que la descente vers  Auzat. Tout à droite et c'est à la Nono, que j'avale les quelques km de descente. Pourtant à la sortie d'un virage c'est un plat puis un mur qui se dresse devant moi. Certainement par manque de lucidité, j'avais squeezé le redoutable enchainement avec le Port de Lers. A présent le ciel est dégagé. Je prends le temps de contempler le panorama avec l'étang, les vaches, les rhododendrons en fleur et les spectateurs qui nous encouragent. J'entame la montée avec les étoiles qui tourbillonnent dans ma tête. Malheureusement ce ne sont pas celles de la victoire mais plutôt celles de l'état bouilli dans lequel je me trouve. Les adversaires à peine doublés dans la descente me reprennent déjà. Un peu plus loin il y a même une féminine, jamais vue auparavant, qui me dépose. La route du calvaire, ou je vois des concurrents poussant leur vélo, d'autres assis à la manière de notre Gandhi dans le Tourmalet, n’en fini plus. Le doute s'installe, aurai-je la force d'aller au bout. Je me booste avec des coureurs qui m'avaient largué quelques instants auparavant et que je reprends maintenant. çà y est, c'est la délivrance. Cette fois c’est la bonne, je dois remonter dans le classement jusqu’à Kitsou. Je déferle vers l’arrivée en reprenant les mauvais descendeurs mais pas de Kitsou. Peine perdue et je sais déjà ce qui m’attend. Nous terminons tous les 3 dans un mouchoir de poche. Salvatore quant à lui, hors de porté dés le départ, fera une belle perf 45’ devant nous.

Prof_Garmin

Crampinou_maindru1

Crampinou_maindru2

Kitsou_maindru

Kitsou_maindru1

Salvatore_maindru

Salvatore_maindru1

Yves_maindru

Yves_maindru1

Col-Agnes-1_m

oh-la-vache

Port de Lers

Port de Lers1

vaches-prat-dalbis

En synthèse :

  •   Une organisation au top. Au moindre pépin, (crevaison, ennui mécanique, chute…..)dans les minutes voire secondes qui suivent t’as au moins un motard qui te prête assistance.
  • Des bénévoles trop généreux
  • Un parcours sans bagnoles dans la plupart des situations
  • Manifestation bien huilée dés la prise du dossard jusqu’à ton départ après course
  • Cadre montagne
  • Dotation maillot sympa
  • Inscription à un tarif justifié
  • Village exposants au départ et à l’arrivée

Plateau de Beille en reconnaissance pour l'édition 2016

B6

B7

Dimanche matin, frais comme des bogues ravelles, c'est sous un ciel d'un bleu éclatant que nous partons en reconnaissance du col de Beille ou sera jugée l'arrivée de l'édition 2016.

Départ 7h00 pour apprécier la fraicheur des températures qui monteront trés vite aujourd'hui. Entre USSAT et Cabannes nous appuyons sur les pédales pour sortir de la N20, axe ou la vitesse des automobilistes est excessive.

Enfin le village de Cabannes ou des forains s'installent pour le marché dominical. Café et vienoiseries avant la montée que nous effectuerons ensemble en décrassage de la veille. Au débute par une rampe à 9% de moyenne jusqu'au 12eme piton puis aprés un replat qui permet une bonne récup on reste sur du 11% sur moins d'un km avant un replat replat et du 6% sur 2km.

Aprés une nuit de sommeil c'est une grimpette. Les choses se corseront en 2016 aprés 150 km de course.

Prof_Garmin_Beille

B8

B9

C1

C2

Crampinou

 

Posté par CYCLOSPORTIFS à 17:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]

CR Granfondo New-York Mont Ventoux.

CR Granfondo New-York Mont Ventoux. 

Pour cette première édition sont réunis plus de 1000 cyclistes petit et grand parcours confondus. 

Le départ est donné à 07h30mn. 

Je suis dans les starting blocks depuis 07h ce matin et voilà qu'un peu plus de 200 coureurs me précèdent. 

Le départ sera neutralisé grâce à la voiture ouvreuse durant les 2 premiers kilomètres. 

Dès lors je me fixe pour 1er objectif de me frayer un chemin parmi la meute et de me porter aux avants poste. 
Objectif qui sera réalisé au km 10. 

Je suis en tête du peloton avec les costauds ( professionnels et amateurs confondus), quand un motard nous présente une ardoise avec 45secondes d'avance sur le peloton. 



Km19: se présente à nous le col de Perronnes long de 3km...tout s'accélère, dans un premier temps je m'accroche mais très rapidement je cède et me voilà lâché par une quarantaine de coureurs. 
Derrière moi, c'est le néant, je vais donc devoir finir cette ascension tout seul et essayer d'opérer la jonction dans la descente. 



Km 32: j'arrive seul au Col des Aires juste après le village de Brantes, col long de 5kms mais très exigeant avec des virages à 180 degré. 
A ce stade je suis repris par un groupe de 15 coureurs que j'ai du mal à suivre mais je m'accroche. 

Dans la descente se forme un groupe de 8 coureurs, oufff je vais pouvoir rouler dans les roues et récupérer. 

Malheureusement au Km 44, j'emprunte le petit parcours avec Robert, le reste du peloton optant pour le grand parcours. 

Robert est excellent grimpeur, il semble facile et je n'ai pas le choix, je dois prendre sa roue au risque de me retrouver encore une fois tout seul. 

On aborde ensemble le faux plat montant menant aux Gorges de la Nésque, durant 15 km je lui suce la roue alternant assis debout, j'ai du mal car le rythme est soutenu mais je lutte encore et toujours. 

Km 60: oufff, on arrive dans la phase descendante des Gorges, moment choisit pour faire mon grand numéro. 

Je mets le 52/11, j'écrase les pédales, mon compteur navigue entre le 47 et le 52km/h. 
Je vais m'efforcer de tenir se rythme soutenu jusque Bedoin soit durant 33km. 
Très vite Robert explose. 
Je rattrappe deux concurrents attardés, l'un d'eux, Michel, décide de prendre ma roue . 
Nous arrivons à Bedoin, Km93, moment choisit pour regarder mon compteur: 

33,5 km/h de moyenne et 2h42. 

Je fais vite un ravito stop & go pour remplir mes gourdes et c'est reparti. 
Il ne me reste plus que l'ascension du Mt Ventoux. 
Avant de repartir un bénévole m'informe que je me situe aux alentours de la 40ème place. 

Le début du cauchemar. 

Dans les 4 premiers km, je sens que je n'ai plus de jambes, que j'ai du mal à emmener mon braquet 39/28 & 39/25. 
Un 36 aurait été plus judicieux. 
Je monte trop en force, ma fin est proche. 

Virage de St Estève, Michel prend le large et Robert me fond dessus comme neige au soleil. 
J'ai mal, je n'avance plus, j'ai même envie d'abandonner. 

Entre le Chalet Renard( point de ravito) et le virage de st Estève, je vais par 4 fois mettre pied à terre durant 3 à 5 mn pour récupérer et faire descendre mes pulsations car j'entends mon coeur battre je flippe, pas très envie de claquer sur le vélo. 

Je vais même manquer d'eau, là encore un cycliste se portera à mon secours m'offrant généreusement sa gourde, merci à lui. 

Tien, un panneau m'indiquant un ravito au Chalet soit à 5km...je m'accroche et décide une fois sur place de prendre 15 mn, ( 5 pour m'etirer avec l'assistance de l'ambulancier présent sur place et 10 pour me faire un copieux repas de noël). 

M'étant refait quelque peu la cerise, je décide de repartir. 

Les 6 derniers km seront bizarrement une simple formalité, les jambes tournent, j'ai pas chaud je suis bien. 

Même les grosses mouches qui m'ont pris en grippe depuis le virage de St Estève commencent par me lâcher la grappe. 

Oufff, j'y suis, j'ai vaincu!!! 

Je prends de nouveau le temps de copieusement m'envoyer sur le ravito, je mets mon coupe vent et me voilà reparti à fond les ballons côté Malaucène pour rejoindre Vaison la Romaine pour prise de repas soit 31 km supplémentaire. 

La DDE refait actuellement le bitume donc la descente est jonchée de petit gravillons, très dangereux mais bon cela ne m'a pas empêché de descendre comme un malade. 



Voilà les copains. 

Magnifique cyclo, très belle organisation, vivement l'an prochain. 

Je finis 99ème au général sur le petit parcours de 115km et 22ème de ma catégorie. 

Je conclue les 115 km en 5h16mn. 

Mon calvaire dans la montée aura duré 2h28mn. 

Le gagnant se prenomme Didier SWAN de l'AVC Aix, il boucle le parcours en 3h46mn et la montée en 1h07. 

Oui je le confirme on ne fait pas parti du même monde. 

Bises à tous, j'ai essayé de faire de mon mieux mais plus rouleur que grimpeur.

Sami - 
 

Posté par CYCLOSPORTIFS à 14:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]

C.R. CYCLO MONT VENTOUX !!!!

A toi de jouer Sami. ....raconte nous ton aventure ! Vive le vélo. .....Cris

Posté par CYCLOSPORTIFS à 12:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2015

c.r. les fondus de l'ubaye 2015

Salut à tous

Après un petit déjeuner bien mérité je prends quelques instants pour le compte rendu.
Hier matin 5h30 environ 250 cyclistes se rassemblent sur la rue piétonne de barcelonnette. Il fait très beau et doux l'ambiance est au beau fixe pour tous. Après les dernières recommandations d'usage nous prenons le depart vers 5h40.
Direction vars sur une allure soutenue dans le vallée.
1er col sans encombre on essaie de pedaler sans appuyer sur les pédales ... remonter la jambe laisser tomber la cheville puis quelques relances en danseuses avev 2 à 4 dents de moins et le tour est joué nous pointons en haut où la température n'est plus que de 4 degrés.
Descente prudente car la plupart des concurrents montent en sens inverse. In en profite piyr admirer le paysage entee ombre et soleil qui se lève.
La condamine et sa route qui ne rend pas et ses forts pourcentages arrive ... ca grimpe vite quand même et nous pointons avant 8h00 au sommet.
A jausier je vois cris le blond sur le bord de la route. Il me fait signe qu'il me rejoint ... ce qu'il fera en s' entamant un peu quand même car je suis avec 2 compagnons de valeur égale à la mienne et le rythme est bon. Mais que dire du paysage ... tout est en fleurs sous un ciel azur, les troupeaux de moutons nous acceuillent au niveau de lac bref c'est le pied. Au sommet de restefond nous prenons la boucle qui nous amène à la bonnette et ses 2802m via des pentes à 15% entre des murs de neige.
Seule ombre au tableau un de mes collègues souffre de crampes. On ne s' en fait pas trop im eb est à sa 4eme participation on pense qu'il peut gérer.
Arrivée à barcelonnette à 11h00 nous prenons 10 min pour se changer, manger un peu et refaire de l'eau car il fait chaud.
Direction la caillole et ses 30 bornes que je crains ... pas de soucis pourtant ça passe encore avec un super coup de pédale avec le blond à mes côtés. Par contre c'est plus dur pour notre collègue qui a toujours des crampes il gère et on l'attend à uvernet où nous refaisons les niveaux.
Le vent s' est levé mais il n'est pas trop penible dans les cols où il nous apporte de une fraîcheur bienvenue car ke thermometre affiche 30° dans allos. Depuis la bonnette je bois régulièrement et surtout je m'asperge les bras les jambes la nuque pour eviter la surchauffe. C'est la bonne tactique car en haut d'allos c'est cris qui est aussi pris de crampes.
Nous nous retrouvons au pointage à barcelonnette : le blond est cramé mais ravis d'avoir faut 160 pitons avec plus de 4000 m de dénivelé. Je lui suis très reconnaissant d'etre venu partager mon chemin avec son humour et sa bonne humeur ... faut dire qu'on en a vu des trucs : la palme au gars à poils qui se dorait l'astico à côté d'un tirrent dans la caillole !
Serge, notre autre collègue est soucieux : les crampes ne passent pas il est fatigué.
Après un bon temps de repos nous repartons direction St Jean avec un vent tres violent dans la tête.
On gère la montée rendue difficile avec le zef et malgré la vue sublime sur le lac.
On haut notre collegue perclus de crampes et plus lucide jette l'éponge. Nous n'avons toutefous que 6 concurrents devant nous le premier ayant environ 15 kms d'avance.
C'est donc à deux que nous prenons la direction du pontis via le belvédère du sauze qu'il faut escalader vent face encore.
Les sensations sont super je me prends pour perico delgado en gripant facilement ...
Deniers momznts de bonheur pourtant !
Des les premiers faux plats qui nous amenent vers les demoiselles coiffées je sens qu'il n'y a plus grand chose dans le réservoir ... et mon ventre refuse d'ingurgiter quoi que soit depuis allos !
Bilan je coule une bielle dans les passages à 14%, arrive en vrac au sommet. Dans la descente très technique et très gravilloneuse j'ai mal de partout et j'aurai mal jusqu'au bout ...le vent violent que j'aurais dû avoir dans le dos s' est considérablement affaibli mais je me force à tout faire sur la plaque pour achever au plus vite le calvaire !
A 20h20 je rentre à barcelonnette 14h38, 319 kms et 7200 m après être parti.
Comme il y a 3 ans je vais être victime de tremblements arrivé à la chambre : j'ai froid et je tout mon corps frétille se demandant pourquoi tout s' arrete d'un coup !
Il me faudra 10 minutes et une bonne douche chaude avant de récupérer de de plonger direct dans les gars de morphee !

En tous points le dfu : s' est une epreuve terrible simplement adoucie par la beauté des paysages et la gentillesse de tous les bénévoles au top ! Une épreuve qui revient à l'esprit aventurier de vélo.

J'espère que tout ce passe et s' est bien passé pour tous les autres copains.

Bises et vive le vélo

Michu pichu

Posté par CYCLOSPORTIFS à 09:58 - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 juin 2015

§§§ INFO §§§

les courageux des 3 saintes sortent demain

depart 8h30 de la piscine

les partants le bert, le bernardo, l'antchoi et moi même

L'ESPADON

Posté par CYCLOSPORTIFS à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Parcours Dimanche 27 Juin 2015 dép7h30

 

7h30 PdC, Allauch, Aubagne, Col-l'Ange, Gd-Caunet, Ceyreste, La Ciotat-Plage Café,

Rte des Crêtes côte 11%, Cassis, Belle Fille, Pas d’Ouiller, les Michels, Roquefort,

Col de l’Ange, Aubagne, St-Menet, PdC 95km environ.

 

By Nico Le Sec.

Posté par CYCLOSPORTIFS à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2015

THOMAS ROSTOLLAN CHAMPION DE FRANCE DE CLM !!!

Salut à tous,

il l'a rêvé, il l'a fait : Thomas est champion de France de CLM amateur ! Amateur oui, mais il est 4e tous classements confondus avec les pros tels que Coppel ou Chavanel. 

Y A RIEN LAAAAAA !!!!

thoroschfra2015 Source photo Direct Vélo.

 

Bravo Thomas nous les cuquois on est fiers de toi !!! 

Sergiooo

Posté par CYCLOSPORTIFS à 09:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 juin 2015

PARIS BAYONNE 2015

 

Comme vous le savez, je suis parti 2 semaines pour réaliser ce beau voyage. Alors histoire de vous donner envie d'y participer, petit résumé de ce qui s'est passé durant ces dix jours magiques. Dans deux ans on remet çà, n'hésitez pas, vous êtes tous largement assez fêlés pour y aller et tout aussi capables d'arriver au bout.

Cette aventure humaine et sportive était organisée par le club de l’AAOC (Airport Association Olympique Cycliste) de Wissous dans l’Essonne dont le président est également le chef d’orchestre de ce beau rendez-vous qui a lieu tous les deux ans. C'est la 20ème organisation de ce type pour le club, à savoir 17 Paris-Nice, 1 Paris-Agen et deux Paris-Bayonne. Le comité organisateur était assisté de nombreux bénévoles tous aussi sympathiques et disponibles les uns que les autres. Ils étaient présents tout au long du parcours pour assurer une logistique complète, propre à ce type d’organisation. Leur but (trés largement atteint) est très simple : faire en sorte que chaque cycliste participant ait comme seule occupation :

PEDALER AVEC LE PLUS GRAND PLAISIR

Le départ de ce deuxième Paris – Bayonne est donné du Château Royal et impérial de Fontainebleau (alors que nous sommes dans le bicentenaire de l’épopée Napoléonienne des 100 jours : un signe) ce qui nous met immédiatement dans l’ambiance sportive mais aussi historique de cette épreuve. Dés cette première journée nous passerons devant Chambord pour arriver à Blois que de réjouissances.

Départ le 03 juin 2015. Avec 1500 Kms au programme sur 10 étapes : Blois – Poitiers – Limoges – Bergerac – Auch – Bagnères-de-Luchon – Arreau – Argelès-Gazost – Pau – Bayonne. L’itinéraire choisi nous a fait découvrir de magnifiques régions par les routes de campagne et parmi les plus beaux villages de France. Et force est de constater que nous ne sommes pas dans le plat pays :

Le Gâtinais, la plaine de la Beauce, la Sologne, le Val de Loire, les Coteaux du Cher, la Touraine, le Pays Lochois Le Poitou, le Limousin avec une visite chargée d’émotions du site d’Oradour sur Glane. Les choses sérieuses débutent alors avec la grosse chaleur dans le Périgord et ses couleurs : le blanc, le noir, le vert et le pourpre, l’Armagnac, la Gascogne.

Puis l’assaut des Pyrénées arrive avec ses célèbres cols, Menté, Port de Balès, Peyresourde, Azet, Aspin, Tourmalet, Hautacam, Soulor, Aubisque et Marie Blanque, et enfin le Pays basque, à travers la Basse Navarre et le Labourd, pour terminer sur les bords du Golfe de Gascogne en plein cœur de Bayonne. Nous arrivons le vendredi 12 juin dans le cadre du festival SPORT-KULTURE. Le temps d’une dernière réception, de charger les vélos, de récupérer avec une bonne nuit de sommeil sans avoir à préparer la tenue du lendemain et nous voila de retour dans le TGV direction Fontainebleau. Une deuxième nuit et direction Marseille, en voiture, pour être de retour aux affaires frais et dispo le lendemain matin au bureau.

Nous étions 114 de tous âges venant de toute la France, de Belgique et voire même des Etats-Unis au départ pour partager durant 10 jours la même passion, les mêmes difficultés, les cols, le vent, la chaleur, la pluie, la grêle… Une expérience sportive et humaine exceptionnelle avec des hauts, des très hauts, des sommets mais aussi quelques bas et creux qu’il a fallu surmonter dans une forme de cyclisme sans compétition qui nous pousse à aller toujours plus loin comme aucun autre sport ne le permet tout en découvrant ces routes magnifiques au sein d’une organisation rodée apportant confort, sécurité dans une ambiance très sympathique remplie de rencontres et d’anecdotes.

 

Quelques expressions entendues ça et là dans le peloton pour illustrer notre jargon si imagé :

« Aujourd'hui, je me sentais vachement moelleux », « je moulinais bien à l'abri dans les roulettes » ; alors le grand Rolland s'approche et dit « Écoutes môme, tu m'as l'air saignant, reste dans les rondins, la bosse c'est dans cinq bornes, tu grimperas à ta pogne, mais sur les barnums qui suivent, tu débouches, tu fais le trou et elle est dans la valise ». « Il a giclé comme une fusée, il restait une dizaine de pitons, il a mis la soucoupe et il ne s'est pas retourné. Il a affuré les doigts dans le nez et les mains dans les poches ».

Et c’est ainsi que se termine notre demi tour de France avec prés de 1 600 Kms, 20 000 m de dénivelé positif parcourus à environ 30 km/h de moyenne. Nous sommes loin, très loin derrière les coureurs qui vont déboulent sur ces mêmes routes pour la conquête de la tunique jaune, au milieu d’une foule surchauffée par la caravane publicitaire qui ouvre la voie. Mais eux n’auront pas le temps de profiter des bonnes choses et spécialités proposées par toutes les villes et villages qui nous ont si chaleureusement accueilli…Car comme disait un ancien vainqueur du maillot à pois rouges du tour qui nous a fait l’honneur de pédaler parmi nous, « j’ai vraiment découvert tous ces cols et routes pyrénéennes quand ma carrière professionnelle s’est arrêtée… » Alors tous à vélo !!!

Didier (OTTOBIANCHI)

Itinéraire :

Etapes            Date                            Etape                                                 Kilométrage

 

1ère étape        Mercredi 3 Juin          Fontainebleau – Blois                        170 Kms
2nde étape       Jeudi 4 Juin                Blois – Poitiers                                 195 Kms
3ème étape       Vendredi 5 Juin          Poitiers – Limoges                            165 Kms
4ème étape       Samedi 6 Juin            Limoges – Bergerac                          175 Kms
5ème étape       Dimanche 7 Juin        Bergerac – Auch                               170 Kms
6ème étape       Lundi   8 Juin            Auch - Bagnères de Luchon                178 Kms
7ème étape       Mardi 9 Juin              Bagnères de Luchon – Arreau             125 Kms
8ème étape       Mercredi 10 Juin        Arreau - Argelès Gazost                     110 Kms
9ème étape       Jeudi 11 Juin             Argelès Gazost – Pau                         145 Kms
10ème étape     Vendredi 12 Juin        Pau – Bayonne                                  135 Kms

Posté par CYCLOSPORTIFS à 23:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]

§§§ CHAMPION DE FRANCE §§§

notre ami thomas rostollan

est champion de france 2015 du contre la montre

ya rien laaaaaaaaaaaa

11137181_10153444282754851_3625290050115957309_n[1]

BRAVO CHAMPION !!!!!!!!!!!

L'ESPADON

Posté par CYCLOSPORTIFS à 22:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

La MJCsky sur tous les fronts ce Week-end !

Bonjour à tous,

ce week-end nos couleurs seront représentées sur des épreuves prestigieuses telles que le terrible DFU (défi des fondus de l'ubaye) avec Michu Pichu qui en sera à sa 2e participation. Ensuite nos juniors seront eux en Ariège pour participer à l'Ariegeoise, une des plus belles cyclos que j'ai pu faire. Seront présents Yves, Kitsou, Crampinou et Sauveur.

Je n'oublie pas Marc qui s'aligne sur l'iron man de Nice, avec le soutien inconditionnel de Nathalie bien sur !

Enfin Claire, Michel, Nono et moi seront à Serre-chevalier pour participer à l'épreuve chère à Luc ALPHAND. Michel et Nono sur le GranFondo (200 kms et presque 5000 m de Dénivelé) Claire et moi sur la course du lendemain.

Voilà, il n'y aura peut-être pas grand monde ce dimanche à la sortie club et de surcroît samedi à la sortie concoctée par tchoi et Eric. Mais une question me trotte dans la tête Eric : vas-tu arriver à te lever ? mdrrrr

Bonne course à tous et bonne sortie aux copains et vive les turquoises !!!

Biz, Sergiooo

Posté par CYCLOSPORTIFS à 10:45 - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 juin 2015

§§§ INFO §§§

salut à tous,

en vue de la fausto coppi,

une sortie avec dénivelé est programmé samedi

départ 7h45 de la piscine

ou rendez vous 8h30 gemenos face à la fontaine

voici le parcours concocté par l'antchoi

col de l'espigoultchoi, descente de la coutronne, remonté par st zac

plan d'aubs, descente de nans, remonté par rougier, plan d'aubs, l'espigoultchoi,

gemenos, la valentine, les trois lucs, maison.

à samedi bises

L'ESPADON

 

Posté par CYCLOSPORTIFS à 23:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 juin 2015

Réunion et apéro course du régage

Bonjour à tous,

je vous rapelle que demain soir nous organisons une petite réuninon de "débrieffing" de notre course du 9 mai au Régage. Nous avons convié nos amis du beau vélo co-organisateurs de cette belle épreuve, ainsi que tous les bénévoles qui nous ont donné un coup de main, à savoir nos amis gros becs gombertois et le CCF de PDC notamment.

Je compte sur votre présence !!!!

Bonne soirée et vive le vélooooo.

Sergiooo.

turquoises

Posté par CYCLOSPORTIFS à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2015

Ça c'est passé dimanche 21 juin 2015

En ce dimanche du solstice d'été, Fête des Pères et de la musique, rien que çà, nous étions nombreux à emprunter le parcours élaboré par Nico le Gras. Un tracé campagne qui nous emmènera tour à tour sur les contre forts de Sainte Victoire, Puyloubier, Pourrières et Saint Zac en passant par le Petit Galibier (Pas de la Couelle). Un été qui commence sur les chapeaux de roue avec cette belle journée estivale et les cyclosportives qui continuent avec la Luc Alphan, l'Ariégeoise et le Ventoux dés le WE prochain.

Une pensée aux absents malheureusement toujours trop nombreux pour partager ces moments de pur bonheur.

Crampinou

A2

 

Posté par CYCLOSPORTIFS à 20:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 juin 2015

Parcours Dimanche 21 Juin 2015 Dép7h30

 

7h30-PdC, les Termes, la Reyne, Greasque, Fuveau, Rousset ,

le Cengle, Pourrieres-Café,Trets, Pas de La Couelle (Petit Galibier),

St Zacharie, Moulin de Redon (eau), Auriol, les Matraits,

La Destrousse, Peypin, Le Regage, les Termes, PdC -105km environ.

 

by Nico Le Sec.

 

Posté par CYCLOSPORTIFS à 00:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2015

§§§ fausto coppi 2015 §§§

ya rien làààààà  tchoi 

faustocoppi_news_maglia2015-minà demain soir pour les pizzas tchoi

Posté par CYCLOSPORTIFS à 19:33 - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 juin 2015

Parcours Dimanche 14 Juin 2015 Dép7h30

 

7h30 PdC, Les Termes, Peypin, les Maltraits, Auriol, St-Zacharie, La Sambuc, Rougiers Café,

Plan d'Aups (eau), la Coutronne, Auriol, les Boyers,

La Bouilladisse, Auberge Neuve, PdC  -115km environ  +1800 de déniv.

 

By Nico Le Sec.

Posté par CYCLOSPORTIFS à 06:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2015

§§§ rappel pizza à partir de 18h30 lundi 15 juin chez tchoi §§§

tchoi

Posté par CYCLOSPORTIFS à 18:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 juin 2015

§§§ INFO §§§

salut à tous,

samedi sortie au mont faron

regroupement en haut du col de l'ange

sur le parking en face de l'auberge à 8h30

qui part de plan de cuques ?

qui part d'aubagne ?

 qui vient en voiture ?

laissez des coms pour le covoiturage

moi je pense partir de decathlon !!!!

bises à tous et vive le vélo.

L'ESPADON

reperage_2[1]

Posté par CYCLOSPORTIFS à 23:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]

LES PYRENEES, ACTE 4 !!!!!!

Salut à tous...quelques mots sur notre dernière journée en altitude. ...il est décidé, à l'unanimité, de clôturer ce petit stage de montagne par l'ascension du col d'Hautacam, peut être le plus beau selon certains malgré ses terribles passages à 14% par moment. L'avantage, c'est que nous l'avons sous nos fenêtres à l'hôtel: en effet le pied est situé aux portes d'Argelès Gazost.....les jambes sont lourdes pour tout le monde au moment du départ habituel vers 8h30, sous un soleil timide avec pas mal de nuages mais, depuis nos balcons, le sommet du col semble baigné par le soleil...alors en route dare dare pour un échauffement d'une quinzaine de kms dans la plate vallée entre Argelès Gazost et Pierrefitte Nestalas, histoire d'arriver un brin chaud au pied du col...et c'est parti pour environ 13 kms d'ascension où nous sommes d'entrée dans le vif du sujet...le temps de se remémorer la démonstration de force de Vincenzo Nibali sur ses mêmes pentes en juillet dernier lors du Tour de France et chacun se met dans sa bulle pour affronter le dénivelé. ..l'ascension se fait sous la grisaille.....la beauté des lieux fait oublier la douleur ainsi que la fatigue accumulée depuis samedi. ..à noter que Marc et Christian ont encore pas mal de forces en cette dernière journée et le démontrent. ..... au sommet il ne fait vraiment pas chaud, avec beaucoup de nuages et de brouillard.... Yves nous offre une sympathique collation à base de cafés et de thés au petit refuge fort heureusement ouvert et ....désert !!!.....une demi heure au chaud où chacun refait don ascension. ..c'est que du bonheur ! Le temps d'enfiler K Way et autres coupe vent, sans oublier les journaux, et c'est le moment de la redescente avec de belles vitesses grisantes....en bas nous retrouvons de la douceur toujours bienvenue et nous finissons cette courte sortie (60 kms) par une belle partie de manivelles sur les 15 derniers kms avec des relais et, bien entendu, le sprint final remporté par Michel devant l'hôtel. Voilà qui vient clôturer un petit séjour des plus sympathiques, dans un cadre grandiose...je crois que nous sommes tous un peu "cramés" mais que ce fut bon !!! Je tire un coup de chapeau à tous les copains pour tous ces efforts déployés au cours de ces 4 belles journées, et toujours dans la bonne humeur, avec de larges sourires.....Vivement l'année prochaine. ...et vive le vélo. ...Cris

G8

Le groupe au départ d'Argeles pour l'Hautacam

G1

 

A un KM du col, on se regroupe. Comme l'année précédente c'est la poisse, tout est bouché mais il ne pleut pas.

G2

G3

G4

 

G5

G6

 

Aprés la pause café, on ne s'attarde pas à cause de la météo menaçante. 

G7

 

Nous regagnons Argeles avant la pluie et consacrons une partie de l'aprés midi à flaner dans le village d'argeles et chez le cycle du coin avant de rejoindre les Thermes pour une dernière récup dans l'eau bouillonnante et le sauna.

Posté par CYCLOSPORTIFS à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2015

LES PYRENEES, ACTE 3 !!!!!!

 

Amis cyclistes turquoises Bonsoir. ...troisième volet de notre virée pyrénéenne aujourd'hui, toujours avec une météo fort agréable même si un terrible orage de grêle s'est abattu sur la région alors que nous nous régénérions dans l'eau chaude des thermes en fin d'après midi....départ habituel aux alentours de 8h30. .direction Luz Saint Sauveur pour aller dompter la difficulté du jour à savoir le col de Luz Ardiden et ses 13 kms à 7, 7 % de moyenne, un col magnifique où le cycliste est roi et où Yves ainsi que Marc font un joli numéro malgré la fatigue accumulée hier....quelques olas pour saluer les différentes arrivées suivies de la traditionnelle photo souvenir au sommet et nous attaquons la descente, exercice où excellent Nono, Christian et Marc !!!! Jacquot ,qui en a assez, nous quitte et fait retour alors que nous prenons la direction de Gavarnie, empruntant une longue et usante vallée tantôt plate, tantôt montante (4 à 5 %) de 18 kms...quelques gouttes de pluie ponctuent notre arrivée dans ce charmant petit village tout en bout de vallée et rendu célèbre pour son cirque....nous ne trainons pas et entamons notre retour tambour battant en plongeant dans la vallée où nous ne ménageons pas nos efforts en roulant au taquet !!! Petite collation solide et liquide à Luz Saint Sauveur avant de regagner Argelès Gazost pour un peu de repos et de farniente avant d'aller se détendre aux Thermes. Voilà pour aujourd'hui. ...demain dernière "étape" du côté du redoutable col d'Hautacam....bonne soirée et vive le vélo. ..Cris

Le programme du jour

F8_Gavarnie

 

L'arrivée au col de Luz Ardiden

F1

F2

F3

F4

 

Ici ce sont les élucubrations d'Yves qui s'en donne à coeur joie dans l'attente de Kitsou. 2 séries de 150 pompes avec 1/2 journée de récup entre chaque série dans l'attente de Kitsou.

 

F5

F6

 

Ici on retrouve Kitsou qui se console de sa déroute dans Luz Ardiden, col redoutable désormais acquis à Yves pour la 2éme année consécutive.

F7

Posté par CYCLOSPORTIFS à 22:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]